Menu
fr / eng

Recrutement

Chef de projet PROJECT CENTER

Prise de poste au 1er Septembre 2019

Intitulé du poste : Chef de projet PROJECT CENTER Emploi type (Referens) : Ingénieur d‘études Niveau de recrutement : catégorie A

Poste ouvert aux titulaires et aux contractuels (CDD d’un an, renouvelable)

Localisation du poste : Institut Supérieur de Mécanique de Paris, 3 rue Fernand Hainaut 93400 Saint-Ouen (accès métro 13 : Mairie de Saint-Ouen/Carrefour Pleyel)

 

École publique d’enseignement supérieur, Supméca forme des ingénieurs mécaniciens dotés d’une forte culture scientifique et technique, reconnus pour leurs compétences en ingénierie numérique dans les domaines de la conception et de la production.

L’établissement dispose de 113 agents (tous statuts confondus) et de 60 vacataires d’enseignement œuvrant sur diverses missions.

Supméca développe depuis de nombreuses années la pédagogie par projet dans ses enseignements. Le Project Center a pour objectif de devenir un outil pédagogique de premier plan et un élément d’attractivité pour faire valoir l’originalité de la pédagogie de la formation d’ingénieur et la qualité des locaux d’enseignement. Il mettra à disposition des espaces flexibles qui permettront de faire cohabiter tous les acteurs de Supméca, étudiants, enseignants, chercheurs et personnels. Ce sera également un espace ouvert sur l’extérieur permettant l’accueil des partenaires industriels.

 

Sous la responsabilité du directeur général, le chef de projet PROJECT CENTER est garant du développement et du bon fonctionnement de cet espace collaboratif.

 

Activités du poste :

  • Animer l’espace PROJECT CENTER en favorisant les synergies entre les différentes catégories d’usagers
  • Conseiller et former les usagers dans l’utilisation des techniques, outils, matériels mis à leur disposition
  • Veiller au respect des règles de vie de l’espace
  • Etre garant des procédures et modes opératoires pour l’usage des outils et matériels mis à disposition : (écrans interactifs, matériel de réalité virtuelle, ordinateur de calcul puissant …)
  • Organiser et gérer les relations avec les parties prenantes de profils très variés : apprenants, enseignants, chercheurs, administratifs, ingénieurs et techniciens, voire représentants d’entreprises ou d‘organismes extérieurs
  • Etre force de propositions pour mettre en relation, proposer des projets d’animation et/ou de communication, organiser des événements …
  • Gérer la base de données « Projets », à la fois référentiel et vitrine de l’établissement
  • Animer la partie documentation en libre accès (magazines) et assurer une présence hebdomadaire dans l’ancienne bibliothèque (dans l’attente de sa réorganisation)

 

 Conditions particulières d’exercice

  • Encadrement possible d’un apprenti
  • Conduite de projet

 

Compétences requises pour le poste :

 

Connaissance, savoir :

  • Connaissance des techniques et sciences de l’ingénierie (conception mécanique),
  • Connaissance des techniques de management de projet
  • Compétences en matière d’organisation, de planification, de gestion des priorités
  • Connaissance de la gestion de base de données
  • Organisation d’une veille technologique (réalité virtuelle notamment)

Savoir-faire :

  • Bonne maîtrise du Pack Office à minima
  • Maitrise de logiciels scientifiques appréciée (CAO, VR ….)
  • Aisance numérique pour l’appréhension de nouveaux logiciels
  • Organisation et animation de réunions, rédaction des comptes rendus

Savoir-être :

  • Sens de l’écoute et capacité à analyser les situations
  • Grande capacité à entrer en relation, à communiquer, à négocier
  • Pragmatisme, créativité et appétence à la résolution de problèmes
  • Tempérament proactif pour analyser les informations et rechercher des solutions
  • Goût pour la communication de nature scientifique
  • Ouverture et curiosité d’esprit

 

Conditions de rémunération :

Agent titulaire : grille des ingénieurs d’études et prime mensuelle statutaire (IFSE) Agent contractuel : en fonction de l’expérience professionnelle.

 

Candidatures (CV et lettre de motivation) à transmettre par voie électronique à : grh@supmeca.fr

Directeur·trice général·e des services

Descriptif de l’employeur

École publique d’enseignement supérieur créée en 1948, Supméca forme des ingénieurs mécaniciens dotés d’une forte culture scientifique et technique, reconnus pour leurs compétences en ingénierie numérique dans les domaines de la conception et de la production.

Depuis 1956 à Paris, Supméca a mis en place une formation d’ingénieurs qui combine une solide base scientifique avec une véritable expérience industrielle. Elle mène à deux diplômes nationaux d’Ingénieur, sous statut étudiant ou apprenti, reconnus par la Commission du Titre d’Ingénieur (CTI).

L’école est aussi membre de la Conférence des Grandes Écoles (CGE) et de la Conférence des Directeurs d’Écoles et de Formations d’Ingénieurs (CDEFI).

Sous tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Supméca est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel qui emploie une centaine de permanents (enseignants, enseignants chercheurs, BIATSS) et près d’une cinquantaine de vacataires. Les activités de recherche à Supméca sont intégrées depuis 2015 au laboratoire QUARTZ ; elles sont assurées par  39 enseignants chercheurs, 12 ingénieurs-techniciens et 45 doctorants.

Depuis janvier 2018, Supmeca a rejoint le Groupe ISAE (Institut Supérieur de l’Aéronautique et de l’Espace).

 

Localisation du poste

France, Île-de-France, Seine Saint-Denis (93)

 

Descriptif du poste

Le directeur général des services (DGS) est chargé de la gestion administrative de l’école sous l’autorité du Directeur, avec qui il collabore étroitement, et dont il est un conseiller. Il est membre de l’équipe de direction. Il est responsable de l’ensemble des services administratifs, financiers et techniques qu’il coordonne et organise. Il en conduit les évolutions et la modernisation dans le respect des orientations prises par le conseil d’administration et l’équipe de direction, et en concertation avec les différents services. Il anime et participe à de nombreuses instances internes et interagit avec les partenaires (collectivités ; services rectoraux…). Il dirige la gestion patrimoniale de l’établissement. Il assure la soutenabilité financière et réglementaire des politiques entreprises et contribue à dégager les marges nécessaires. Il joue auprès du directeur et de l’équipe de direction un rôle stratégique et moteur en matière de pilotage du budget, et de suivi des indicateurs qui permettent d’éclairer les décisions politiques. Il est responsable de la conformité de l’ensemble des fonctionnements et procédures aux réglementations en vigueur et du bon déroulement du calendrier administratif. L’une de ses tâches prioritaires sera de réaliser la convergence des systèmes d’information et des modes de gestion.

 

Conditions particulières d’exercice

L’emploi de DGS de l’Institut Supérieur de Mécanique de Paris / SUPMÉCA relève du groupe 3 des emplois de directeur général des services d’établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel ou d’école nationale d’ingénieurs. Les candidats doivent remplir les conditions statutaires définies par le décret n° 2010-175 du 23 février 2010 modifié (articles 4,4-1,4-2).

Cet emploi est doté d’une NBI de 50 points.

 

Profil recherché

Le/La candidat·e possède de fortes compétences administratives, juridiques, financières, et dans la gestion des ressources humaines. Il/Elle est doué·e de capacités d’animation, de dialogue et de négociation, présente une capacité d’analyse stratégique et une réelle force de conviction. Le DGS doit être ouvert et force de proposition pour la modernisation de l’établissement. Des expériences de gestion d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche (voire des services d’une grande collectivité territoriale ou d’établissement de santé), et des réussites antérieures en matière de conduite de projet, de pilotage et d’encadrements seront des atouts. Pour cet ensemble de missions, la capacité à mobiliser les ressources humaines et à mettre les équipes en réseaux, ainsi que la responsabilisation des agents seront déterminantes.

Informations complémentaires

Les candidatures, accompagnées d’un curriculum vitae, d’une lettre de motivation, d’une copie du dernier arrêté d’avancement d’échelon et d’une copie de l’arrêté de nomination en qualité de fonctionnaire de catégorie A, doivent parvenir, avant le 17 mai 2019, par voie hiérarchique, à :

Monsieur le Directeur, SUPMÉCA, 3 rue Fernand Hainaut – 93400 Saint-Ouen, et par courriel à alain.riviere@supmeca.fr

Les candidatures devront être envoyées par courriel aux deux adresses suivantes :

 

Voir l’annonce sur le portail de la fonction publique

Thèse de Doctorat

Méthodologie basée sur la théorie des catégories, adressant la définition cohérente d’une architecture de simulation.

Voir la propostion

Stage ingénieur 5-6 mois

Développement d’un moteur de recherche de modèles de simulation

 

Contexte :

Aujourd’hui, la simulation apporte d’énormes gains en ingénierie de conception : réduction précoce des risques, évaluation de nombreuses configurations et architectures favorisant l’agilité, réduction des coûts, etc. Son succès a été tel qu’elle est devenue un outil indispensable dans la phase de conception des produits pour toutes les entreprises. Dans un contexte de conception de plus en plus complexe intégrant plusieurs disciplines et des acteurs multi-entreprises, la réduction du temps de mise sur le marché des produits impose de réduire les temps de conception.

Dans ce contexte, nos travaux au sein du projet Agilité et Marges de Conception (AMC) (2017-2021) de l’IRT SystemX, en collaboration avec des partenaires industriels (PSA, Valeo, Airbus, Siemens, Renault…) vise à développer des approches et outils pour le prototypage rapide d’architectures de simulation.

 

Problématique :

Un des moyens pour aider l’architecte de simulation (acteur qui conçoit l’architecture de simulation à partir du modèle système) à concevoir plus rapidement son architecture de simulation (pour répondre à une question spécifique de conception) est de lui permettre d’identifier rapidement des modèles de simulation existants qui pourraient répondre à son besoin. Pour cela, nous nous appuyons sur le concept de MIC (Model Identity Card), qui permet de décrire précisément un modèle (son domaine, ses entrées/sorties (E/S), la physique prise en compte, le langage/outil de développement …). Des travaux ont déjà été menés pour comparer des MICs, en fournissant une distance (écart à l’objectif), en se basant sur des techniques de clustering appliquées aux librairies de modèles Modelica.

Pour autant, il semble que cela ne soit pas suffisant, car le contenu actuel de la MIC ne donne pas d’information sur la fonction du système dont elle représente le modèle de comportement.

 

Objectifs et missions du stage :

Partant des fonctions du système, un premier travail (bibliographique) consistera à créer une librairie de fonctions les plus usuelles rencontrées dans les systèmes d’ingénierie. Puis en s’appuyant sur des approches ontologiques, il s’agira de définir un lien entre ces fonctions et les MIC de modèles existants. Un enrichissement sémantique de la MIC pourra être envisagé pour y parvenir. Une fois ce lien d’allocation établi, il s’agira de développer un moteur de recherche de modèles, via leurs MIC, correspondants aux fonctions du système concernées par l’architecture de simulation. Ce moteur de recherche devra permettre un filtrage, suivant plusieurs champs de la MIC, par exemple : le ou les phénomènes physiques considérés, les dimensions (des ports/variables) extraites à partir des unités spécifiées, le nombre et la direction des ports E/S…., pour générer une librairie de modèles par fonction suivant ces différents critères.

L’outil développé sera de préférence développé en Python et devra être validé sur des modèles Modelica et Simulink.

 

 

Profil du candidat :

BAC + 5 en Sciences de l’ingénieur, intérêt pour les ontologies et la programmation. Connaissances multidisciplinaires.

Curiosité, intérêt pour les projets de recherche et les thématiques du stage: ontologie, modèles de simulation, développement d’outil informatique.

Bonne maîtrise du langage Python, bonnes connaissances en Modelica  et Simulink.

 

Contacts :

Déposer votre candidature sur :

www.iledefrance.fr/trouvez-un-stage

Pour plus d’informations : olivia.penas@supmeca.fr , regis.plateaux@supmeca.fr ; romain.barbedienne@irt-systemX.fr

 

Lieu du stage :

Supméca, Laboratoire Quartz, 3 rue Fernand Hainaut 93400 Saint-Ouen

Déplacements ponctuels à l’IRT SystemX, Palaiseau.

 

Date du stage :

Dès que possible

 

Annonce du stage en pdf

Surveillant·e d'examens

Profil de poste

Votre mission est en lien avec l’importance et les enjeux associés au bon déroulement des examens. Vous devez :

  • accueillir les candidats,
  • contrôler leurs identités,
  • distribuer le matériel de test,
  • surveiller un amphi de 70 étudiants ou une salle de 30 étudiants,
  • assurer la plus grande confidentialité quant aux informations relatives aux sujets dont vous pourrez avoir connaissance avant les examens,
  • ramasser le matériel de test,
  • remplir les différents documents liés à l’administratif.

 

Envoi des dossiers de candidature (lettre de motivation et CV) par mail uniquement à grh@supmeca.fr