Menu
fr / eng

Projet Bureau d’Études

Dans le cadre de la formation d’ingénieur Supméca, les étudiants de deuxième année suivent un module intitulé « Projet Bureau d’Études » (PRBE). Il s’agit pour eux de réaliser un projet d’ingénierie mécanique, mécatronique ou logistique.

3 étudiants travaillent sur un prototype de robot à 6 roues

Concrètement, le projet Bureau d’études c’est :

  • des sujets d’ingénierie proposés par des entreprises,
  • des groupes de 2-3 étudiants qui « planchent » sur la problématique,
  • une centaine d’heures dans leur emploi du temps de mi-avril à mi-juin,
  • un encadrement par les enseignants-chercheurs de Supméca,
  • des échanges avec l’entreprise,
  • les moyens logiciels, matériels et documentaires de Supméca,
  • un rapport livré par les étudiants suivi d’une soutenance.

 

L’enseignement de Supméca se veut proche de la réalité professionnelle qui attend ses étudiants. C’est pourquoi nous souhaitons diversifier les sujets issus de l’entreprise dans leur formation.

Cette expérience pour eux est également enrichissante pour l’entreprise qui peut faire avancer des projets à un coût quasiment nul. Cela permet également à l’entreprise de profiter d’une meilleure connaissance de la formation de nos étudiants et des possibilités offertes par Supméca.

 

Le Projet Bureau d’Études en détail

 

Les sujets

Les sujets doivent s’appuyer sur une problématique scientifique et/ou technologique. Ils peuvent avoir pour objet :

  • La conception ou l’amélioration d’un produit (ou d’une partie).
  • La modélisation de systèmes :
    • mécaniques (ex : CAO – Catia, simulations éléments finis sur Abaqus),
    • multi-physique (ex : modélica ou SYSML),
    • d’information ou de production (ex : simulation de flux ou SAP).
  • L’élaboration d’une campagne d’essais (numérique et/ou physique).

 

Format des sujets :

  • format A4 recto
  • présenter brièvement le contexte et la problématique
  • établir une liste des objectifs (et/ou livrables)
  • éventuellement de proposer un déroulement des opérations

 

Contacts pour envoyer les sujets :

Alain Stricher, responsable du module PRBEChristophe Massacrier, directeur des relations industrielles

À renvoyer au plus tard la première semaine de mars.

 

L’attribution des sujets

Le responsable du module d’enseignement, vérifiera que les sujets proposés sont adaptés aux étudiants, puis les soumettra à tous les étudiants fin mars. Il faudra donc éviter d’y mettre des données confidentielles. Mais une fois le projet débuté avec des étudiants identifiés, il sera possible d’établir des contrats de confidentialité. Ces contrats de confidentialité sont contractés entre l’entreprise, les étudiants et les enseignants impliqués dans le projet, et peuvent porter sur les informations échangées, les livrables, les soutenances, etc.

Les étudiants formuleront des vœux sur les sujets de leur choix, une répartition des binômes ou trinômes d’étudiants par projets sera effectuée en conséquence.

 

Le déroulement du projet

La première séance de ce module d’enseignement est prévue mi-avril. L’idéal est de prévoir une réunion de lancement avec le commanditaire (en présentiel, en visio-conférence ou par téléphone).

 

Pour la réalisation du projet, les étudiants disposent :

  • de l’accompagnement des enseignants et enseignants-chercheurs et des personnels de Supméca qu’ils peuvent solliciter pour de l’expertise technique et/ou scientifique, ou pour du pilotage de projet si nécessaire,
  • de moyens logiciels (Catia V5, Catia V6, 3Dexperience, Abaqus, Modélica, SAP, etc.),
  • de ressources documentaires conséquentes (les techniques de l’ingénieur, normes Afnor via Sagaweb, articles de recherche via science direct, bibliothèque de Supméca, etc.),
  • de moyens de prototypage et de réalisation (Maker-space, atelier mécanique).

 

Les livrables standards sont :

  • Un cahier des charges détaillé et revu durant la première quinzaine de mai.
  • Une soutenance à mi-parcours et en anglais (afin de développer les compétences en anglais technique).
  • Un compte-rendu écrit.
  • Un support de valorisation (poster, vidéo ou autre, afin de développer les compétences en synthèse et communication technique).
  • Une soutenance fin juin.

 

Les avantages pour l’entreprise sont :

  • La possibilité de faire avancer un projet ou une idée pour lesquels l’entreprise n’aurait pas ou peu de temps à y consacrer.
  • Un investissement minime en temps : à minima, une réunion de lancement qui peut se faire à distance, quelques échanges de mails ou téléphoniques pour répondre à des questions, et éventuellement une soutenance qui peut être suivie à distance.
  • La possibilité d’identifier un ou plusieurs potentiels futurs bons stagiaires ou employés.
  • Un coût financier nul ou presque (si commande de matériel nécessaire).

 

Les inconvénients pour l’entreprise sont :

  • Pas de garantie de qualité des résultats.
  • La possibilité que le sujet ne soit pas sélectionné par les étudiants.

L’entreprise qui souhaite pallier à ces deux inconvénients peut proposer un projet Bureau d’études contractualisé avec la SJE (Junior entreprise de Supméca).

 

Cette contractualisation optionnelle permet, moyennant finances modérées :

  • d’enclencher un levier de motivation financier des étudiants car la SJE les rémunère,
  • de bénéficier d’un pilotage supplémentaire par la SJE,
  • d’être quasiment certain que votre sujet soit choisi,
  • de bénéficier d’une sélection d’étudiants par la SJE.