Menu
fr / eng

Historique

Ancienne photographie du bâtiment de Supméca. Il est écrit desuss "École pratique de commerce et d'industrie - Saint-Ouen (Seine).1948 : Création de l’Institut Supérieur de Matériaux et de la Construction Mécanique (ISMCM), à l’initiative conjointe du ministère de la Défense, du ministère de l’Éducation nationale et de la Fédération des Industries Mécaniques. Destiné aux ingénieurs qui sortaient des grandes écoles de l’État et possédant déjà une pratique industrielle, l’ISMCM était chargé du perfectionnement dans l’étude des matériaux et dans leur utilisation dans la construction mécanique.

1956 : Création du Centre d’Études Supérieures de Techniques Industrielles (CESTI), école d’ingénieur, rattachée à l’ISMCM. Précurseur en son temps, l’école s’est créée sur les principes fondamentaux de la formation initiale et de la formation continue en mettant sur pied un système de formation original alternant cours scientifiques de haut niveau et stages industriels en entreprise.

1994 : Création de CESTI Toulon afin de permettre, pour notre école, une augmentation significative du flux d’ingénieurs et de participer, pour l’agglomération toulonnaise, à son développement économique basé notamment sur une amélioration de la qualité de son enseignement supérieur.

2003 : Le CESTI devient – Institut Supérieur de Mécanique de Paris – Supméca. L’école d’ingénieurs capitalise sur son héritage et accentue son évolution sur 3 grandes thématiques :

  • des modalités pédagogiques novatrices,
  • une internationalisation des formations,
  • un lien plus étroit avec les entreprises.

2009 : Inauguration d’un nouveau bâtiment sur le site de Saint-Ouen.

2014 : L’antenne toulonnaise de Supméca devient Seatech.